L'Initiative internationale "4 pour 1000"

Les Sols pour la Sécurité Alimentaire et le Climat

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Actualités à la Une
- Notes Carbone du Sol
Ressources
Ressources archivées
System
- Autres newsletters
Sys-Validé
- Documents officiels
- Articles dans les médias généralistes
- Guides et rapports
- Audio Video Infographies
- 4 pour 1000 Newsletters
- Articles thématiques dans les médias spécialisés
- Outils web
- Publications scientifiques et techniques de référence
Articles et publications
- Témoignages et success stories
Documents officiels 4 pour 1000
Autres ressources
Actualités en cours
Actualités archivées
Ressources à la Une

COP28 à Dubaï : attentes et résultats majeurs selon l’Initiative « 4 pour 1000 »

Deux notes de politiques générales sur la nécessité de préserver des sols sains ont été publiées avant la COP28 de la CCNUCC :

– Le Comité Scientifique et Technique de l’Initiative internationale « 4 pour 1000 » a lancé un appel pour permettre et soutenir la transition vers des systèmes agricoles résilients au changement climatique, avec des sols sains comme base, étayant la santé planétaire et humaine.

En effet, des sols sains avec des niveaux élevés de carbone organique sont essentiels pour la résilience des écosystèmes (agricoles) face au changement climatique et aux liés événements météorologiques extrêmes.

– Des experts et expertes du Cirad, de l’IRD et de l’Initiative internationale « 4 pour 1000 » ont rappelé l’importance capitale de sols sains pour que les systèmes alimentaires atteignent l’ambition zéro émission nette de CO2.

Pour la COP 28 de la CCNUCC, ils ont formulé plusieurs recommandations dans une note d’orientation à l’attention des décisionnaires.

À l’issue de la COP28 de la CCNUCC

– Le Secrétariat exécutif de l’Initiative internationale »4 pour 1000″ a publié la note sur le carbone du sol #4 :
COP 28 de la CCNUCC à Dubaï : Quels résultats majeurs du point de vue de l’Initiative internationale « 4 pour 1000 » ?